En réduisant les matériaux, les ressources et l'énergie nécessaires à la construction d'un véhicule, nous réduisons aussi notre impact sur l'environnement.

En utilisant moins, nous faisons moins de déchets. C'est ainsi que le concept de réduction joue un rôle important dans notre mission de créer l'éco-voiture ultime, c’est-à-dire qui n’ait aucun impact sur l'environnement sur toute la durée de son cycle de vie. Nous nous efforçons de consommer moins d'énergie, moins d'eau et moins de matières premières, par le biais de méthodes de conception intelligentes et de processus de fabrication plus efficaces.

Nous recherchons et utilisons des matériaux innovants, de nouveaux processus et des méthodes de travail plus intelligentes. Nous comparons notre progression à des cibles pour chaque véhicule et chaque étape, depuis la conception jusqu'à la mise au rebut, en passant par la production et l'utilisation par le client.

« Une démarche intelligente et de bons produits »

Eiji Toyoda, Ex-président d'Honneur de la Toyota

Nos accomplissements à ce jour...

/
/
/
/
/

Ces chiffres* indiquent les domaines marquants pour lesquels nous avons accompli des réductions dans le cadre de la production de chacune de nos voitures, depuis le début de nos statistiques.
*ACEA 2015
COV - Composés organiques volatils

Conception et innovations

Nos efforts visant à réduire l'impact environnemental sur vos véhicules commencent dès le début du processus et nous inspirent de nouvelles manières d'envisager les performances de nos véhicules, tout comme les matériaux qui entrent dans leur fabrication.

L'Eco-VAS pour une conception respectueuse de l'environnement :

Pour nous aider à offrir des véhicules plus verts, avec moins d'émissions et moins d'impacts sur le monde, il est essentiel de mettre en place une stratégie et de mesurer notre progression. Nous avons donc structuré notre démarche en mettant en place le système Eco-VAS (Ecological Vehicle Assessment System, ou système d’évaluation écologique) de Toyota.

Ce système permet de définir des cibles de réduction de l'impact sur l'environnement dès la conception et le développement d'un nouveau véhicule. Nous avons mis en place une évaluation du cycle de vie illustrant l'impact à venir sur l'environnement, depuis la conception jusqu'à la mise au rebut, en passant par la production et l'utilisation par le client.

À mesure que le projet évolue de la conception à la création du prototype puis à la production, les performances sont constamment mesurées et comparées aux cibles Eco-VAS. Cette approche méticuleuse a encouragé le développement de nouveaux matériaux, comme les bioplastiques et le TSOP (Toyota Super Olefin Polymer, ou polymère super-oléfinique Toyota), une résine de polypropylène solide, très résistante aux impacts, recyclable et intégrée à d'autres matériaux.

Nous utilisons très largement le TSOP à l'intérieur comme à l'extérieur de nos véhicules, pour les tableaux de bord, les garnitures et même les pare-chocs. Nos travaux en la matière nous ont également permis de découvrir de nouvelles façons d'utiliser les matériaux recyclés.

/

Fonctions innovantes

La réduction du poids d'un véhicule est fondamentale dans la diminution de la quantité de carburant utilisée et des émissions produites.

Pour tirer au mieux parti de cette opportunité, nous nous efforçons d'étudier comment et où réduire le poids des véhicules, et ce dès l'étape de conception. Nous regardons de près chaque composant afin de l'alléger au maximum, sans compromettre les performances.

Nos transmissions Hybrid Synergy Drive, de plus en plus compactes et 20 % plus légères, témoignent du succès de nos nouvelles conceptions poids plume.

/
Exemple d'intégration de matériaux innovants dans la Prius II.

Une conception intelligente

Nos équipes de conception étudient de près l'utilisation d'un véhicule et son environnement de conduite. Cette approche intelligente de la conception contribue à réduire l'impact environnemental et nous rapproche un peu plus de l'éco-voiture ultime.

L' i-ROAD est un bon exemple de ce concept. Ce véhicule compact tout électrique et simple à manœuvrer en ville, contribue à réduire les embouteillages et ne produit pas d'émissions.

Plastiques écologiques

Nous sommes pionniers dans le développement et l'utilisation de plastiques issus de matériaux organiques et non pétroliers. Nous produisons ainsi des bioplastiques neutres en carbone à partir de plantations respectueuses de l'environnement depuis 2003, ce qui nous permet de contribuer à la réduction des émissions de CO2 tout au long de la vie d'un véhicule.

Nous avons été les premiers au monde à développer une méthode de fabrication de bioplastiques moulés par injection et à avoir utilisé ce matériau pour divers composants de véhicules, comme notamment le tableau de bord de la Prius. Les bioplastiques sont également utilisés pour les matériaux insonorisés, les tapis de sol et les habillages de coffres.

/
L'utilisation de plastiques écologiques est en constante augmentation depuis 2003.

Gestion des substances chimiques

Nous avons pris des mesures pour réduire notre impact sur l'environnement bien avant que la législation européenne ne l'impose. Nous avons réduit ou éliminé l'utilisation des métaux lourds comme le plomb*, le cadmium et le mercure, qui causaient des dommages environnementaux sur le long terme en cas de mise au rebut non conforme. Nous utilisons des pièces détachées sans plomb et faisons appel à des traitement anticorrosion, ainsi qu'à des phares et commutateurs sans mercure. Nous évitons également l'utilisation de solvants et de peintures contenant des substances dangereuses.

Nous nous conformons à 100 % au règlement REACH (Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals, ou Enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des substances chimiques) et travaillons avec nos partenaires commerciaux afin de nous assurer qu'ils maîtrisent bien leurs devoirs et responsabilité. La règlementation REACH intervient à tous les niveaux de notre activité, qu'il s'agisse de la fabrication, des pièces et des accessoires. Nous souhaitons devenir leader mondial en matière de sécurité des substances chimiques et autres règlementations y relatives. Adressez toutes vos questions quant à la règlementation REACH ici : reach@toyota-europe.com

*Sauf dans les batteries de démarrage, comme indiqué dans les dérogations de l'Annexe II de la directive de la Commission 2000/53

/
Règlement européen REACH (Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals, ou Enregistrement, évaluation, autorisation et restriction des substances chimiques).

Activités et logistiques

Nous sommes tout aussi concernés par les performances environnementales de nos activités que par les performances des véhicules que nous fabriquons. C'est pourquoi nous cherchons sans relâche de nouvelles méthodes pour réduire notre consommation de matières premières, nos émissions et nos déchets.

Relations de bon voisinage

Nous sommes un grand constructeur européen et possédons des usines de véhicules, moteurs et transmissions au Royaume-Uni, en France, en République tchèque, en Pologne, en Russie, en Turquie et au Portugal. Nous savons qu'il est fondamental d'entretenir des « relations de bon voisinage » partout où nous opérons. Il s'agit en effet d'être un bon employeur, de protéger l'environnement et de contribuer au bien-être des communautés qui nous entourent.

Nous nous efforçons sans cesse de réduire notre utilisation de ressources naturelles et nos émissions de gaz à effet de serre. Nous employons pour cela diverses méthodes de stockage et d'utilisation du chauffage et de l'électricité solaires. Nous utilisons en outre la biomasse comme alternative au chauffage à gaz. Nous travaillons également à l'amélioration des méthodes de transport de nos pièces détachées et de nos véhicules finis, de par une logistique et des modes de transport optimisés et à l'impact moindre sur l'environnement.

/

Initiatives européennes

Mur solaire

L'usine Toyota Motor Manufacturing France, à Valenciennes, berceau de la Yaris, utilise la méthode solaire, sans carbone, pour renforcer son système de chauffage central. Elle a ainsi érigé un mur solaire de 410 m2 constitué de feuilles de métal perforées et placées sur le mur sud du bâtiment. La cavité d'air ainsi créée est chauffée par le soleil. Utilisant la ventilation et la convection naturelle, l'air chaud alimente le système qui chauffe l'atelier de presse où les panneaux de carrosserie sont assemblés.

/
Panneaux solaires

Toyota Motor Manufacturing UK a réduit son empreinte carbone grâce à l'énergie solaire qui alimente ses usines. L'un des plus grands panneaux solaires de l'industrie britannique se trouve à l'usine de Burnaston. Un système plus restreint a été installé dans une usine à moteur de Galles du Nord. Ensemble, les 17 000 panneaux photovoltaïques produisent presque 7 250mW/h d'électricité, soit assez pour fabriquer 7 000 véhicules et 22 500 moteurs par an.

/
Récupération de l'eau de pluie

class="MsoNormal">L'eau est une ressource précieuse et nous avons réalisé des économies significatives quant à la quantité dont nous avons besoin pour fabriquer un véhicule. À Valenciennes, nous réduisons également le volume d'eau que nous prélevons dans les systèmes de distribution publics en stockant l'eau dans deux grandes retenues non loin de notre usine. Le succès de ce plan a permis à Toyota Motor Manufacturing France de remporter le Prix platine de la plus grande réussite dans le cadre de notre programme interne pour le respect mondial de l'environnement.

/
Chaudière à biomasse

L'usine de Valenciennes a réduit ses émissions de gaz à effet de serre en optant pour une chaudière alimentée par des boulettes de biocombustible. Développée en partenariat avec des spécialistes en énergie EDF Optimal Solutions, la chaudière a été mise en service en mars 2015. À même de générer 1000 kW, elle permet de maintenir une température constante pour les procédés de traitement de surface des véhicules.

/

Des solutions d'emballage intelligentes

L'expédition de pièces et de véhicules depuis et vers nos usines constitue un domaine où nous pouvons réduire nos émissions de carbone en réfléchissant à des méthodes efficaces de transports, avec un minimum de déchets. Nos équipes travaillent donc ensemble et examinent de près les types et les formes des éléments que nous utilisons, afin d'opter pour des emballages qui permettent de transporter autant de marchandises en une seule fois, que ce soit par la route ou par voie ferrée.

Nous gagnons ainsi en efficacité en termes d'espace, nous réduisons nos émissions de CO2 et nous choisissons des emballages faciles à remplir, à charger et à décharger. C'est ce genre d'idées nouvelles que nos encourageons à l'occasion des éco-prix mondiaux que nous distribuons annuellement. Notre dépôt de pièces détachées européen, situé en Belgique, est d'ailleurs parmi les grands gagnants pour ses solutions innovantes en la matière.

/

Des systèmes de livraison efficaces

Le transport des pièces et produits finis offre de nombreuses opportunités de réduction des niveaux d'émission et nous permet de travailler avec nos partenaires expéditeurs et responsables de la chaîne d'approvisionnement.

Nous nous efforçons d'utiliser des options de transport générant moins d'émissions et préférons les voies maritimes et ferroviaires aux transports routiers. Il est également important pour nous d'utiliser des véhicules éco énergétiques, comme par exemple ceux qui font appel à des carburants alternatifs. Nous donnons également à nos chauffeurs des conseils techniques en matière d'éco-conduite et les encourageons à planifier leurs itinéraires .Il est aussi très important d'utiliser à bon escient l'espace de chargement, comme ne pas rouler à vide après une livraison ou effectuer autant que faire se peut des livraisons directes afin d'éviter des allers retours aux entrepôts.

/
Politique des cookies sur www.toyota.be

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies