Récupérer pour fabriquer de l'énergie

Comment optimiser le potentiel du processus de déchiquetage

L'énergie issue des déchets joue un rôle important dans le bouquet énergétique nécessaire à l'alimentation des économies modernes. Mais chez Toyota, nous considérons qu'il s'agit là d'une mesure de dernier recours, car nous préférons faire en sorte que nos activités et nos produits puissent avant tout faire l’objet d’une récupération.

L'importance de la hiérarchie des déchets

Nous faisons appel au système de hiérarchisation des déchets afin de mieux comprendre la valeur relative des différentes méthodes utilisées et faire en sorte que nos activités soient respectueuses de l'environnement. C'est pourquoi la prévention, qui consiste à éviter d'utiliser de l'énergie et des ressources naturelles, est pour nous la meilleure option. Viennent ensuite la minimisation, la réutilisation, le recyclage et la récupération d’énergie. Arrive en dernier la mise au rebut, option la moins privilégiée.

Si nous accomplissons du bon travail en termes de réduction, de réutilisation et de recyclage des matériaux et des ressources, nous ne devons avoir que peu recours à la récupération d’énergie et à la mise au rebut .

« Comment bien faire son travail sans se salir les mains ? »

Kiichiro Toyoda, Fondateur de Toyota Motor Corporation

La récupération d’énergie à partir de résidus des véhicules recyclés est l'option de la dernière chance avant la mise au rebut ultime.

Récupération d’énergie à partir de véhicules en fin de vie

Une fois les véhicules débarrassés de tous matériaux polluants et de leurs pièces pouvant être réutilisées ou recyclées, la carcasse est broyée et déchiquetée. Les métaux et les plastiques sont séparés de la matière ainsi déchiquetée, laissant une substance appelée RDA, ou résidus de déchiquetage d’automobiles.

Ce mélange de fragments de verre, de caoutchouc, de plastique et de poussière est encore utilisable. Grâce à la technologie de post-déchiquetage, nous pouvons récupérer des fragments de matériaux. Et c'est après cette étape seulement que les restes de matériaux qui ne peuvent pas être récupérés servent à la récupération d'énergie. En dernier recours, ils sont incinérés.

/
Les RDA (résidus de déchiquetage d’automobiles) sont ce qui reste après le déchiquetage et le post-déchiquetage.

La récupération d'énergie dans le cadre de nos activités

Nos processus de production créent évidemment des surplus et déchets, qu'il est important de minimiser et de récupérer autant que faire se peut pour leur recyclage ou leur réutilisation.

La fabrication de pièces ou de véhicules entraîne souvent un surplus ou des déchets constitués de métaux, de plastiques, de peintures ou d'eau. Nous devons nous assurer de récupérer tout ce que nous pouvons, afin de procéder à une réutilisation, un recyclage ou une mise au rebut responsables, sans risques pour l'environnement.

Nous prenons grand soin de compenser notre production de déchets et de recycler les matériaux à toutes les étapes de nos processus de production. Nous nous assurons qu'au final, les déchets et surplus générés servent à la récupération d'énergie, même s'il s'agit là d'une option de dernier recours.

Politique des cookies sur www.toyota.be

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies