Campagne de sensibilisation

Placer les questions environnementales au cœur de nos pensées, de nos plans et de nos actions

Notre voyage commence par l'observation du monde qui nous entoure. Sa beauté, sa splendeur, mais aussi sa fragilité et la crise qu'il traverse. Nous commençons par traduire ce que nous comprenons en des initiatives visionnaires ayant pour but de relever les défis environnementaux identifiés. Venez découvrir quelques-unes des actions que nous menons pour sensibiliser nos employés, nos communautés locales et le monde au sens large aux questions environnementales.

Juin : le mois le plus vert de l'année !

Qu'y-a-t-il de si spécial en juin chez Toyota ?

C'est le mois pendant lequel mettons encore plus l’accent sur l’environnent auprès de tous les employés de Toyota. Il s'agit du « Mois vert », qui se déroule chaque année. Pendant tout le mois, nous essayons de mettre les bouchées doubles en matière d'environnement. Cette initiative n'est pas nouvelle, puisque le Mois vert remonte à 1973 !

/
TPCSF - Toyota Parts Centre South of France en harmonie avec le monde qui l'entoure.

Mais encore ?

Pourquoi juin ?

Le choix du mois de juin remonte à 1973, alors que se déroulaient la Journée mondiale de l'environnement de l'ONU (5 juin) et la Semaine verte de l'UE (fin mai).

Quelles sont les implications ?

Lors du Mois vert, nous organisons des événements visant à promouvoir nos actions environnementales, en interne comme en externe. Chaque mois de juin a un thème différent. Ce dernier peut être en lien avec un thème communiqué par l'UE ou avec un sujet trouvé en interne. D'année en année, le Mois vert s'est concentré sur les économies d'eau, la réduction énergétique, la qualité de l'air, l'économie circulaire et la biodiversité.

En juin 2016, nous nous sommes concentrés sur le renforcement de notre message autour des nos Défis environnementaux de 2050. Nous avons ainsi mis en place des affichages internes permettant aux employés de montrer en quoi leurs activités sont bénéfices à l'environnement. Nous avons aussi organisé des compétitions et des présentations externes. Tout au long des Mois verts, nous nous assurons que l'environnement est au cœur des préoccupations des employés et qu'ils ont l'opportunité de transformer leurs préoccupations en projets pratiques.

/
/
Un exemple d'initiative pendant un Mois vert ?

Des ruches ont été installées sur le site de Toyota Parts Centre South of France (TPCSF). Les abeilles assurent la pollinisation de bon nombre de fleurs et de récoltes. C'est pour cette raison qu'elles symbolisent le développement et le maintien de la biodiversité, tout en montrant clairement la fragilité de notre environnement.

Un groupe de volontaires de TPCSF a pris part au projet du Mois vert, avec enthousiasme et souvent en dehors des heures de travail. Les ruches ont été installées en mai 2016. Une association locale d'apiculteurs (Association Les Papiculteurs) transmet son savoir-faire aux volontaires de Toyota afin que les ruches soient correctement entretenues.

Même la municipalité locale et les habitants des zones environnantes ont joué le jeu en évitant l'utilisation de produits phytosanitaires et en retardant la tonte de leur pré, pour qu'il y ait suffisamment de fleurs sauvages et que les abeilles puissent en récolter le nectar.

Un grand merci aux membres de l'association et aux volontaires de TPCSF, qui ont fait preuve d'une détermination à toute épreuve dans la concrétisation du projet.

Nous attentons tous avec impatience de goûter le miel dès le printemps 2017.

/
Tous bien équipés, pour regarder les abeilles de plus près.
/
Cet outil est un enfumoir. Il masque les phéromones qui rendent les abeilles agressives, afin que les apiculteurs puissent s'approcher des ruches.
/
Utilisation du lève-cadre pour soulever les cadres.
/
Ce spécialiste montre la reine et explique comment la reconnaître.

Le pouvoir des mots

Donner la parole aux jeunes

Afin de promouvoir le journalisme environnemental comme instrument d'information et de changement, Toyota parraine un Jeune journaliste environnemental Toyota de l'année en coopération avec le Conseil environnemental de Singapour.

/
Syed Muhammad Abubakar -Jeune journaliste environnemental Toyota-SEC de l'année.

Mais encore ?

Se confronter aux problèmes

Le gagnant 2015 a été Syed Muhammad Abubakar, un journaliste freelance du Pakistan. Il a été sélectionné parmi plusieurs autres nominés de qualité du fait de la créativité et de la perspicacité de ses écrits concernant des quêtions importantes.

Syed s'intéresse en effet au changement climatique, au stockage des eaux et aux effets des inondations, ainsi qu'aux défis auxquels fait face l'écosystème de la planète et plus particulièrement le Pakistan.

/
Les gagnants et les sponsors des Prix du journalisme environnemental de 2015.
Une lueur d'espoir

Syed Muhammad Abubakar est intimement convaincu de l'importance de sensibiliser les personnes sur l'environnement, par le biais d'un journalisme juste et précis : « Bien que le journalisme environnemental soit loin d'être une priorité au Pakistan, je pense vraiment que ce prix constitue une lueur d'espoir pour l'avenir. »

Et de continuer : « Je suis heureux de voir que Toyota et le Conseil environnemental de Singapour agissent sur l'ensemble de ces questions, trop souvent négligées en faveur d'autres problématiques économiques pressantes. »

/
Syed Muhammad Abubakar, recevant le prix du Jeune journaliste environnemental SEC-Toyota de la part du Dr Amy Khor lors de la quatrième remise des Prix du journalisme environnemental en Asie.

Un peu de verdure !

Pourquoi investir dans les plantes ?

Les plantes entrent dans de nombreux cycles de vie de notre planète. Elles fournissent la nourriture et les habitats de l'ensemble des espèces, sans lesquelles notre société telle que nous la connaissons serait grandement menacée.

/
Les merveilles de la nature se reflètent dans les yeux des enfants. (Photo : avec l'aimable autorisation de ©Green-Schools Ireland)

Mais encore ?

Quelles sont les implications ?

Nous souhaitons être les gardiens de notre environnement précieux et nous savons qu'il est important de transmettre cette passion de la conservation aux générations future. Toyota s'est allié à la FEE et aux Jardins botaniques royaux de Kew afin de sensibiliser le public et les jeunes enfants par le biais de la Great Plant Hunt.

Cette dernière se centre sur la biodiversité et plus particulièrement sur les plantes et leurs espèces associées. Elle fait partie de l'initiative mondiale Eco-Schools, visant à encourager les jeunes à protéger activement leur environnement.

En pratique, que fait Toyota ?

Nous finançons la traduction et la publication du matériel de classe des enfants de primaire. Ce dernier est alors mis à la disposition des écoles appartenant au réseau FEE.

/
/
/
/
En détail, cela veut dire quoi ?

Le programme a débuté en 2015. Il implique aujourd'hui 10 pays, 308 écoles, 3 244 professeurs et 34 287 étudiants de toute l'Europe.

Les aspects éducatifs du programme se fondent sur les Principes éducatifs de FEE et introduisent toute une variété d'activités pratiques en extérieur. Il s'agit notamment de créer des cartes des habitats, de compiler des carnets de nature, d'améliorer activement les habitats et de mener à bien une étude sur le terrain nommée Earthwalk.

/

Infos supplémentaires

Politique des cookies sur www.toyota.be

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies