AMBASSADEUR TOYOTA

Le dj Kid Noize en tournée avec le Toyota C-HR

Kid Noize s’est imposé comme l’un des DJ’s les plus influents de la scène musicale belge. Dans une interview exclusive, le nouvel ambassadeur officiel du Toyota C-HR nous en dit plus sur ce partenariat, mais aussi sur son monde, sa musique et ses projets futurs.

Comment a débuté ton partenariat avec Toyota ?
J’avais déjà roulé en Toyota C-HR auparavant. Quand Toyota l’a su, ils m’ont proposé un partenariat que j’ai tout de suite accepté. Kid Noize et le Toyota C-HR avaient quelques points communs qui rendaient ce partenariat cohérent, voire évident : une hybride au look futuriste, avec une technologie et un son exceptionnels… C’était exactement la voiture dont Kid Noize avait besoin.

En quoi consiste exactement cette collaboration ?
Nous sommes en train de développer un projet de Toyota C-HR aux couleurs de Kid Noize. À côté de cela, pour moi, quand on fait un partenariat de ce type, le but est d’envoyer un message. Ici, je dirais que c’est d’aller ensemble vers le futur. Et pour moi, le Toyota C-HR représente bien ce futur.

Ambassadeur Toyota : le DJ électro-synthpop Kid Noize en tournée avec le Toyota C-HR.

« Une hybride au look futuriste, avec une technologie et un son exceptionnels… C’était exactement la voiture dont Kid Noize avait besoin. »

En tant qu’ambassadeur du Toyota C-HR, que penses-tu de cette voiture ?
Je la trouve géniale. J’étais déjà séduit par ce modèle bien avant d’en devenir l’ambassadeur. Et je dois dire que ce qui me fait le plus plaisir, c’est justement de pouvoir représenter une voiture que j’aime réellement conduire. J’ai déjà conduit de nombreux modèles, mais c’est la toute première fois que j’en conduis un que je n’ai absolument pas envie de rendre ensuite !

Le point de départ de ce partenariat, c’était véritablement le son. Le Toyota C-HR est doté du son JBL, parfait pour mon métier. C’est devenu mon deuxième bureau : je peux y écouter des mix, faire le point sur ce qui va et ce qui ne va pas. Dans une autre voiture, ce ne serait pas possible.
De plus, si tu veux partir en concert ou en festival, avec ce son dans la voiture, tu es déjà dans l’ambiance. 

Ton dernier clip s’est tourné au Japon. Pourquoi ce choix ?
J’aime beaucoup le Japon. Quand j’étais petit, j’étais fan de séries américaines et de dessins animés japonais. Et j’ai réalisé que, même dans les séries américaines, toute la technologie qui me fascinait venait justement du Japon. C’est pareil pour la musique avec la house ou la techno. Même si la musique populaire japonaise n’a jamais vraiment déferlé sur l’Europe, les technologies liées à certains styles de musiques viennent toutes de là.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans la culture japonaise ?
Ce que j’adore au Japon, c’est qu’il y a une vraie culture de l’ancien. Dans le présent se côtoient aussi bien le passé et ses traditions que le futur. C’est à l’image de Kid Noize : savoir d’où on vient et vers où on va. Et le tout de façon très poétique, avec ce côté très respectueux et même magique.

Aimerais-tu y vivre ?
Y vivre, pas nécessairement car j’aime vivre près de mes racines. Mais y avoir un petit pied-à-terre, pourquoi pas !

Tu as eu l’occasion également de jouer au Japon, comment était-ce ? Et le public ?
Les Japonais sont de grands fans de musique et aiment faire la fête donc j’aime beaucoup y jouer.
Pour moi, le public, par contre, n’est pas très différent d’ailleurs. Vous savez, quand les gens dansent, où qu’ils soient dans le monde, ils se ressemblent. Et c’est très agréable de se dire qu’on fait danser les gens du monde entier.

Ambassadeur Toyota : le DJ électro-synthpop Kid Noize en tournée avec le Toyota C-HR.

« C’est très agréable de se dire qu’on fait danser les gens du monde entier. »

As-tu encore des projets futurs au Japon ?
Absolument ! Nous y travaillons actuellement d’ailleurs. Nous avons le projet de nous développer au Japon bien avant les États-Unis. Le Japon me touche davantage donc c’est essentiellement une raison de cœur.

Quel type de voiture aimes-tu ? As-tu une passion particulière pour l’automobile ?
J’ai une passion pour les ancêtres. J’aime les vieilles voitures qu’on voit dans les films. Mais sinon je n’ai jamais été très intéressé par les voitures actuelles. C’est aussi en cela que le Toyota C-HR est particulier pour moi. C’est la première voiture « actuelle » qui a véritablement éveillé mon intérêt. Parce qu’il s’agit pour moi du futur, avec sa technologie hybride, sa qualité de son et de conduite.

Quelles technologies te plaisent le plus dans le Toyota C-HR ?
Le son JBL bien entendu. Ensuite, j’ai un coup de cœur particulier pour le système Safety Sense et le LDA (Lane Departure Alert). Quand je rentre tard d’un set, je peux rouler en toute sécurité car la voiture surveille ma trajectoire et se met à bipper si je dévie de la route, par exemple. Cette voiture se conduit quasi toute seule !
Sans parler du confort et de la conduite silencieuse. Tous ces avantages, tu t’en rends compte surtout une fois que tu te remets au volant d’un autre véhicule standard. Elle a vraiment quelque chose de différent.

Ambassadeur Toyota : le DJ électro-synthpop Kid Noize en tournée avec le Toyota C-HR.

À quelles occasions prends-tu le volant de ton Toyota C-HR ?
Tout le temps ! C’est devenu ma voiture de travail, mais aussi mon véhicule de tous les jours. Mon autre voiture n’est pas très contente d’ailleurs ! (Rires)
Je vis à la campagne, mais je roule partout. Au début j’avais quelques craintes pour la conduite en ville, mais au final c’est très facile avec la boîte automatique et la voiture qui se gare presque toute seule. C’est un vrai plaisir car elle est réellement adaptée à tous les environnements.

Avais-tu déjà roulé en Toyota avant ça ?
La toute première voiture avec laquelle j’ai appris à conduire était une Toyota Starlet ! C’était la voiture de mes parents. Je me rappelle qu’elle était toute blanche et que le levier de vitesse était assez haut. J’en ai gardé un très bon souvenir.

Aujourd’hui ta carrière est bien lancée, où en es-tu dans tes projets ?
Là, on arrive à la fin de la tournée du premier album. 2018 sera artistiquement plus calme. Je travaillerai surtout sur un album CD et deux albums BD qui sortiront en 2019. On attaque aussi à l’international et, bien sûr, les projets en développement avec Toyota.

Tu as choisi de porter un masque de singe, pourquoi celui-ci en particulier ?
Le masque, c’est vraiment l’idée de se repositionner en tant qu’homme sur la ligne du temps. D’où on vient, où on va et où on se situe sur cette ligne. 
Souvent, on pense que porter un masque sert à cacher quelque chose. Alors qu’un masque peut aussi servir à en montrer d’autres ! Ça, c’est encore une chose que les Japonais comprennent parfaitement dans leur culture. Quand je me baladais dans les rues avec le masque, c’était intéressant de voir les réactions des gens, toujours très positives.

Ambassadeur Toyota : le DJ électro-synthpop Kid Noize en tournée avec le Toyota C-HR.

Ton masque est-il unique ou en as-tu plusieurs ?
Je dois changer de masque à chaque représentation, pour des raisons d’hygiène entre autres. Chaque masque est identique, mais peut comporter quelques variantes. Par exemple, si je reviens de vacances et que je suis plus bronzé, le masque devra être un peu plus foncé pour coller à ma peau. On prévoit aussi quelques évolutions, mais ça, ça reste encore secret !

Kid Noize pourrait-il un jour exister sans son masque ?
C’est une éventualité, oui. Mais d’un autre côté, pour moi le masque de Kid Noize c’est un peu comme un masque de super-héros. Le jour où Zorro enlèvera son masque c’est qu’il prendra sa retraite. Sinon un Zorro sans masque, ce serait un peu triste, non ?

Ta popularité est-elle la même en Flandre et en Wallonie ? En tant qu’artiste, quelles différences rencontres-tu entre les deux régions ?
La culture est très différente entre les deux régions, c’est sûr. Actuellement, on peut dire que je suis davantage connu au Japon qu’en Flandre ! J’ai eu plus de facilités aussi à me faire connaître dans les pays limitrophes comme la France. Ce n’est pas toujours évident en tant qu’artiste de franchir la frontière, les passerelles sont peu nombreuses malheureusement. Mais j’ai déjà eu l’occasion de jouer à plusieurs reprises en Flandre, notamment à Tomorrowland, par exemple. Donc ça avance dans le bon sens et j’en suis content.

Qu’est-ce qui rend ta musique unique ?
Je pense que je fais ce que je dois faire. C’est-à-dire ce qui me ressemble tout simplement.  L’univers de Kid Noize ne ressemble à aucun autre univers. Il existe des similitudes bien entendu, comme avec Daft Punk, par exemple. Mais ça s’arrête là. Musicalement je peux proposer des choses très pop qui passeront en radio, mais aussi des choses plus « club » ou même très sombres. Kid Noize, c’est tout cela à la fois.

Ambassadeur Toyota : le DJ électro-synthpop Kid Noize en tournée avec le Toyota C-HR.

Qu’est-ce qui t’inspire ?
Ma vie, tout simplement. Ma passion pour les jouets, les vinyles… Avant, je pensais que pour créer, il fallait inventer. J’ai compris à présent qu’il faut parfois simplement savoir retranscrire les choses. 


Suivez Kid Noize
www.facebook.com/KidNoizeWorld
www.instagram.com/kidnoizeworld



Toyota

Découvrez tout sur le Toyota C-HR

Politique des cookies sur www.toyota.be

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies