INNOVATION

Le Toyota Concept-i roule vers le futur

C’est lors du salon annuel mondial de l’innovation et de la technologie de Las Vegas (CES 2017) que Toyota a présenté son Concept-i. Cette voiture reflète la vision de la marque quant à ce que sera la mobilité en 2030. Il sera toujours possible de conduire manuellement, mais plus obligatoire. Si vous le souhaitez, cette voiture-robot dotée d’une intelligence artificielle vous conduira toute seule jusqu’à votre destination. Un changement qui confère une toute nouvelle dimension à la conduite et au transport.

Yui, votre ami virtuel

Le Toyota Concept-i est, à première vue, un concept-car typique, présentant un design tout à fait singulier ainsi que quelques fonctionnalités insolites, telles que ses doubles portes papillon ou ses roues arrière enveloppées par la carrosserie. Mais cet emballage tendance est plus important qu’il n’y paraît sur cette voiture, qui se présente comme un ami virtuel, pratique et sympathique, du conducteur et des passagers. Il porte même un nom : Yui.

Tenir compte des émotions

Yui, c’est le nom de l’interface de l’intelligence artificielle à bord du Concept-i. Des capteurs lui permettent de surveiller les émotions et l’attention du conducteur et contrôlent en outre la localisation du véhicule et la situation du trafic à cet endroit. Yui peut ainsi assister en permanence conducteur et passagers, de la manière adéquate et avec la bonne intensité. Par exemple, si l’attention du conducteur se relâche, Yui peut reprendre le contrôle du véhicule, partiellement voire entièrement.

Conduite manuelle ou autonome

Une conduite autonome qui ne nécessite aucune intervention du conducteur prendra une importance croissante dans le futur. Cela offrira naturellement des avantages en matière de confort, sécurité et encombrement du trafic. Le conducteur pourra se détendre à bord pendant le trajet. Les systèmes de sécurité offriront une anticipation optimale des dangers potentiels, et le fait d’intervenir sur la vitesse et les itinéraires permettra de fluidifier les flux de trafic. Mais, pour le Concept-i, cela ne signifie pas que le conducteur n’a plus aucun rôle à jouer. Le véhicule possède toujours un volant, un accélérateur et une pédale de frein.

Communiquer avec le monde alentour

Le joli design du Toyota Concept-i est né au Toyota Calty Design Research Center, à Newport Beach, Californie. La voiture devait attirer l’attention lors des salons automobiles et technologiques, non seulement par son apparence, mais surtout par ses concepts innovants. La carrosserie et l’intérieur font ainsi partie intégrante de la plateforme de communication du Concept-i. Le mode de conduite (automatique ou manuel) est visible à l’avant. Les passagers sont accueillis par le message « Hello! » sur les panneaux de porte. Enfin, un écran à l’arrière peut avertir de voitures en approche par des messages tels que « Watch out! ».

« Notre vision de l’avenir est que la conduite doit rester un plaisir. »

Ian Cartabiano
studio chief designer du Toyota Calty Design Research Center

Affichage tête haute

Les portes papillon du Concept-i s’ouvrent en grand et permettent de monter facilement à bord. Avec une commande vocale, une commande haptique et quelques touches plus traditionnelles, le tableau de bord est conçu pour la communication intuitive et interactive. Lorsque le conducteur prend le volant, toutes les informations nécessaires apparaissent dans son champ de vision, projetées via un affichage tête haute, tandis que l’éclairage du sol varie selon le mode de conduite. Plusieurs de ces concepts d’intelligence artificielle et de conduite autonome sont encore en cours de perfectionnement, et intégreront certainement les modèles de production de Toyota dans les années à venir.

Lisez-en plus sur le Concept-i

Découvrez tous les modèles de Toyota

En savoir plus sur Toyota

Politique des cookies sur www.toyota.be

Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous proposer une navigation optimale. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Gestion des cookies