Toyota

Fin prêt pour le WLTP

WLTP

Worldwide Harmonized Vehicle Test Procedure

En Belgique, la procédure WLTP (procédure d'essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers) est entrée en vigueur le 1er septembre 2018. Cette nouvelle procédure d’essai permet de mieux mesurer la consommation et les émissions réelles des voitures lors des cycles de conduite quotidiens. La mise en œuvre de cette nouvelle procédure d’homologation se traduira pour certains modèles par une augmentation des valeurs de CO2, et donc du montant de la taxe automobile. Pour les modèles Toyota, cette augmentation n'est heureusement pas trop élevée. En outre, Toyota figure parmi les premières marques dont tous les modèles sont homologués selon le cycle WLTP. Tous les modèles Toyota peuvent dès lors être immédiatement commercialisés et immatriculés.

« Pour les modèles Toyota, l'augmentation n'est heureusement pas trop élevée », explique Nico Van Hauwermeiren, Sales Director chez Toyota Belux. « En effet, Toyota a toujours cherché à produire des véhicules plus respectueux de l’environnement. Dès 1997, nous avons lancé les premières voitures hybrides à grande échelle et aujourd'hui, plus de la moitié des voitures que nous vendons sont des hybrides. En ce qui concerne notre modèle C-HR, 76 % des clients optent pour la version hybride. Aucun autre constructeur ne vend autant de voitures hybrides que Toyota. Depuis 1997, Toyota a vendu plus de 12 millions de véhicules hybrides à travers le monde. Nos modèles équipés d’une motorisation essence consomment également peu de carburant. En outre, nous ne proposerons plus de motorisation diesel pour les modèles suivants : Aygo, Yaris, Auris, C-HR, et bientôt aussi le RAV4. Les moteurs hybrides consomment moins de carburant et émettent moins de CO2, de NOX et de particules fines. La gamme de véhicules hybrides Toyota constitue une alternative séduisante pour les particuliers, mais aussi pour les entreprises et les professionnels. Rappelons que dans un avenir très proche, les normes d'émissions WLTP seront utilisées pour calculer, entre autres, le montant de la déductibilité fiscale ou de l’avantage de toute nature.

 

TOYOTE ET LE NOUVEAU PROTOCOLE WLTP

Toyota est un des plus grands constructeurs automobiles au monde. Toyota entend réduire les émissions de CO2 des voitures vendues de 90% à l’horizon 2050, et est le leader du marché des voitures hybrides. C’est en 1997 que Toyota a commercialisé à grande échelle la première voiture hybride, la Prius. Aujourd’hui, Toyota propose une gamme complète de voitures hybrides, de la Yaris au RAV4 en passant par l’Auris. En Belgique, plus de 50% des voitures vendues par Toyota sont des hybrides. En 2015, Toyota a mis sur le marché la Mirai, une voiture à hydrogène.

/

QUELS CHANGEMENTS AVEC LE WLTP ?

Modifications des procédures d’essai standardisées

imageedit_95_9484368860 imageedit_34 resize(100x100) imageedit_37 resized imageedit_4 resize 1 imageedit_98_7981891542
Mesure des émissions
afin d’envisager
des ajustements
sur les véhicules individuels
Allongement de la distance parcourue lors des tests Essais réalisés à des vitesses plus élevées Style de conduite plus nerveux et plus réaliste Allongement de la durée des tests
 

PRINCIPALES DIFFÉRENCES ENTRE LES DEUX PROCÉDURES DE TEST

NEDC VS WLTP

NEDC WLTP
Durée du cycle 20 minutes 30 minutes
Distance du cycle 11 kilomètres  23,25 kilomètres
Phases de conduite 2 phases, 66 % de conduite urbaine et 34 % de conduite rurale  4 phases plus dynamiques, 52 % de conduite urbaine et 48 % de conduite rurale
Vitesse moyenne  34 km/h 46,5 km/h
Vitesse maximum 120 km/h 131 km/h
Influence des options individuelles Le NEDC ne tient pas compte de l’impact sur les émissions de CO2 et sur la performance énergétique Les caractéristiques additionnelles (pouvant varier selon les modèles) sont prises en compte
Changements de vitesse  Changements de vitesse fixes  Points de passage calculés pour chaque véhicule
Températures de test Mesures réalisées entre 20 et 30 °C Essais réalisés à 23 °C, CO2 corrigé à 14 °C
 

ÉMISSIONS EN SITUATION DE CONDUITE RÉELLE

À partir du 1er septembre 2018, pour pouvoir immatriculer un véhicule en Belgique, celui-ci devra avoir été au préalable testé et homologué selon la nouvelle procédure d'essai WLTP. Cette méthode vise à obtenir des chiffres plus fiables et plus réalistes en matière d'émissions polluantes et de consommation de carburant. Les nouvelles procédures d'essai durent plus longtemps, se déroulent sur des distances plus longues, sont spécifiques à un modèle et un niveau de finition précis et tiennent compte des options et/ou accessoires installés sur le véhicule. La mise en place de la nouvelle procédure WLTP vise à inciter les constructeurs automobiles à proposer des véhicules moins polluants et plus performants en termes de consommation de carburant.

QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

Que signifie WLTP ?

WLTP est l’acronyme de « Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure » (Procédure d’essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers).

Il s’agit d’une nouvelle procédure de test permettant d’obtenir une analyse plus réaliste de la consommation de carburant et des émissions de CO2 d’un véhicule. À partir de septembre 2018, tous les véhicules immatriculés pour la première fois devront être certifiés WLTP. Le protocole WLTP remplacera progressivement l’ancienne procèdure NEDC (New European Driving Cycle).

Qu’est-ce qu’un cycle de conduite WLTP ?

La consommation et les émissions d’un véhicule dépendent toujours du style de conduite de chaque personne, c'est pourquoi un grand nombre de données collectées à travers le monde ont été compilées pour la norme WLTP. Ces données ont été utilisées pour définir quatre phases représentatives avec quatre vitesses moyennes : basse, moyenne, haute et très haute.

Au cours de chacune de ces phases, différentes situations sont mesurées (freinage, accélération, arrêt) de diverses façons afin de refléter les situations de conduite du quotidien. La combinaison de ces phases permet d’obtenir ce que l’on appelle le « cycle de conduite ».

La consommation de carburant est présentée pour quatre situations de conduite différentes, avec une valeur combinée globale pour les véhicules essence, diesel, hybrides et hybrides rechargeables.

Que signifie WLTP pour moi ?

L’entrée en vigueur du protocole WLTP signifie que la consommation de carburant et les émissions de CO2 indiquées dans le descriptif d’un véhicule reflètent de manière plus précise les valeurs émises en situation de conduite réelle.

La procèdure WLTP prenant en compte les options individuelles (par ex. pneus hiver ou toit en verre), permet d’obtenir des valeurs plus réalistes basées sur la configuration exacte de votre véhicule.

Des valeurs plus réalistes signifient naturellement que les véhicules équipés d’un moteur à combustion afficheront des valeurs de consommations et d’émissions plus élevées, tandis que les véhicules électriques (y compris les hybrides rechargeables) afficheront une autonomie réduite. Cela peut également entraîner une augmentation du nombre de véhicules concernés par la taxe CO2. Cependant, les véhicules homologués WLTP resteront taxés sur la base établie par le NEDC. A court terme, les systèmes de taxation basés sur les émissions de CO2 ne changeront donc pas (taxe CO2, taxe sur les véhicules des sociétés (TVS)).

Qu’est-ce qu’une procédure d’homologation ?

Ensemble de paramètres normalisés, notamment le cycle d’essai, qui permettent d’homologuer des véhicules. Aussi, une procédure d’homologation unique permet de comparer les consommations et les émissions de CO2 des différents véhicules entre eux. Le NEDC (New European Driving Cycle) était en vigueur depuis 1992, elle sera remplacée par la WLTP à partir de septembre 2018.

Pourquoi changer la procédure d’homologation ?

L’ancienne procédure NEDC a été jugée peu représentative de l’usage réel de nos clients. Les consommations communiquées, mesurées avec WLTP, seront plus proches de la consommation constatée par nos clients.

Ma consommation de carburant augmentera-t-elle ?

Il n’y aura aucune incidence sur la consommation de votre voiture, avec ces nouvelles valeurs WLTP. La procédure d'essai WLTP se traduira par une valeur de CO2/ g/ km plus élevée pour le même véhicule par rapport à NEDC, simplement parce que c'est un test plus rigoureux et plus long - ce qui signifie que le WLTP reflète mieux la situation actuelle. En d'autres termes, la valeur plus élevée de CO2 ne signifie pas une augmentation de la consommation de carburant, mais plutôt une valeur de CO2 plus réaliste en raison du changement dans la façon dont les véhicules sont testés.

Quelles sont les échéances d’application ?

Affichage de la valeur WLTP pour les clients à partir de :
  • 1er Janvier 2019 pour les véhicules particuliers
  • 1er Janvier 2020 pour les véhicules utilitaires.
Cookies sur le site web Toyota

Nous utilisons des cookies sur notre site Web pour vous fournir un meilleur service. Si cela vous convient, continuez à utiliser le site Web comme d'habitude, ou découvrez comment modifier les paramètres de vos cookies ici.

Confirmez vos préférences en cochant la case si vous êtes d'accord ou désélectionnez si vous n'êtes pas d'accord:

OK